Naturopathe à Paris -
RSS Devenir Fan

Articles récents

Après les fêtes… la monodiète ?
Laits végétaux... ou plutôt jus végétaux...
Trousse de voyage : mes 5 incontournables
Huiles végétales... alimentaires
Magnésium

Catégories

Naturopathie
Nutrition
Techniques bien-être
fourni par

Mon blog

Après les fêtes… la monodiète ?

Sous le terme "monodiète", on désigne le fait de ne manger qu'un seul aliment pendant une période variable, pouvant aller d'un seul repas à plusieurs jours. Les aliments pouvant faire l'objet d'une monodiète doivent être naturels, c'est à dire tels que la nature les propose.

Pendant la période d'une monodiète, l'organisme passe en mode d'élimination. En effet, lorsqu'on ne prend qu'un seul aliment par repas, la digestion se révèle bien plus facile et rapide. Une fois la digestion terminée, l'organisme, en repos digestif, peut utiliser les l'énergie disponible pour les autres fonctions.

De plus, le fait de provoquer volontairement une réduction de calories permet à l'organisme d'aller puiser dans ses réserves et d'éliminer en même temps les toxines. en effet, travaillant beaucoup moins pour éliminer le processus digestif, l'organisme possède davantage de temps et d'énergie pour mettre en oeuvre toutes les taches liées à l'élimination des éléments qui le dérangent.

La monodiète est donc une façon de nettoyer l'organisme à travers une privation alimentaire qui se pratique dans une durée limitée dans le temps : 2 à 3 jours.

Les monodiètes à base de céréales  (sans gluten de préférence) et féculents sont plus faciles à réaliser, en particulier en hiver et par les sujets frileux, car elles apportent un peu plus de chaleur. La plus fréquente est la monodiète de riz.


PS : demandez toujours l'avis de votre médecin avant d'effectuer une monodiète.

Laits végétaux... ou plutôt jus végétaux...

Ils étaient parfois appelés « laits végétaux » auparavant bien qu’ils n’aient aucun point commun avec les laits animaux (vache, chèvre, brebis, jument…). En effet, ce sont des boissons non laitières à base d’eau et d’ingrédients végétaux.

Le choix des jus végétaux est de plus en plus vaste. Il est donc intéressant de connaître les propriétés de chacun afin de choisir celui qui est le mieux adapté aux besoins.

Tels quels, ou en cuisine, ils ajoutent à vos mets une saveur inconnue, subtile et originale. Ces laits proviennent de noix (amandes, noisettes, noix de coco, pistaches…) ou de céréales (quinoa, riz, amarante, avoine, soja…). On les trouve déjà préparés en briques dans les magasins diététiques, il est également possible de les faire soi-même car on trouve désormais des appareils dans le commerce. Ils seront donc plus frais.

Ils ne contiennent pas de lactose et sont sans cholestérol. Ils sont pour la plupart sans gluten. Leur haute teneur en acides gras essentiels participe à la protection du système nerveux. Ils contribuent à la souplesse et à la nutrition de la peau. Très nutritifs, les jus végétaux sont aussi délicieux pour la plupart d’entre eux. Ils ont un goût doux et plutôt sucré.


POURQUOI PRIVILEGIER LES JUS VEGETAUX ?
- ils ne contiennent pas de germes microbiens ;
- ils sont très digestes : pas de putréfactions intestinales ;
- il n’existe normalement pas de problèmes d’allergie ;
- ils sont riches en bons acides gras, et évitent la surconsommation des acides gras saturés ;
- ils sont riches en minéraux et vitamines.


LES JUS D'OLEAGINEUX
Outre les éléments nutritifs qu’ils renferment, ces jus sont les plus digestes parce que les oléagineux sont des fruits adaptés à notre métabolisme. Ils sont d’autant plus intéressants qu’ils ne se présentent pas sous forme concentrée mais diluée.
Ils sont tous sans gluten.

1. Le jus d’amande
Ce jus est nutritif et antiseptique pour les intestins. Il contient des vitamines A, B et E, du calcium, du fer, du magnésium en grande quantité et des fibres.

2. Le jus de noisette
La noisette est reminéralisante, vermifuge et très digeste. Plus encore que le jus d’amande. Le jus de noisette est très riche en calcium, fer, magnésium et en acides gras monoinsaturés (protection du système nerveux, protection des maladies cardio-vasculaires).

3. Le jus de coco
C’est l’un des jus végétaux les moins digestes. Il contient pourtant des minéraux, du fer, magnésium et zinc. Le jus de coco est certainement le meilleur de tous pour parfumer les recettes, notamment salées (curry, poissons...).


LES JUS DE CEREALES
1. Le jus d’avoine
Aujourd’hui, mieux vaut en donner occasionnellement et plutôt en hiver. Ce jus contient du calcium, du fer et du magnésium, des vitamines E et B. Ce jus contient du gluten.

2. Le jus d’épeautre
L’épeautre est une variété ancienne de blé qui a subit moins de croisements et qui est donc plus digeste. Ce jus contient des vitamines B, D, E (antioxydant), du calcium, du fer et du magnésium. Ce jus contient du gluten.

3. Le jus de riz
C’est le jus de céréale le plus doux et le plus digeste. Ce jus apporte de la silice, constituant essentiel des os et cartilages, qui permet la bonne fixation du calcium et du magnésium. Certains jus de riz sont réalisés à base de riz complets et seront donc à privilégier. Il ne contient pas de gluten.

4. Le jus de quinoa
Le quinoa n’est pas vraiment une céréale mais on le classe souvent dans cette famille. Cette petite graine originaire de la cordillère des Andes est très riche en minéraux, fer, calcium, magnésium et acides gras essentiels. Le quinoa est sans gluten et très digeste.

5. Le jus de châtaigne
Reminéralisant, naturellement riche en sucre, très digeste. La châtaigne a la propriété d’alcaliniser l’organisme. C’est un bon aliment pour les personnes souffrant d’acidité gastrique. Il a un goût délicieux.

6. Le lait de soja
Le plus connu des laits végétaux. Cependant il est particulièrement indigeste et encrassant (déconseillé aux bébés et enfants). C’est en revanche le jus végétal le plus riche en calcium et protéines. Par ailleurs, le soja a la propriété de réguler le cholestérol dans l’organisme.     


COMMENT UTILISER LES LAITS VEGETAUX AU QUOTIDIEN
Certains laits végétaux ne supportent pas très bien la cuisson. Cependant, la plupart sont très polyvalents et offrent une délicieuse et intéressante alternative aux jus animaux, de vache notamment.

1. Les « milk shake » sans
Il est possible  par exemple de mixer des fruits avec un jus végétal(choisir plutôt amandes ou noisettes qui seront plus digestes mélangés à des fruits. Par exemple banane et lait d’amandes).Ces boissons sont vraiment recommandées aux enfants, ils bénéficient des propriétés des fruits frais et des bons acides gras des jus végétaux.On peut décliner les parfums à l’infini : noisette et framboise, avoine et pêche... Il faut éviter de sucrer le mélange ou privilégier des sucres biologiques et complets comme le sirop d’agave par exemple.

2. Pour les boissons chaudes
L’avoine et le lait de riz ont très bon goût avec du cacao ou de la caroube. Ils sont également agréables dans le thé ou le café.

3. Les entremets
Prenez vos recettes habituelles et remplacez le lait de vache par du jus de coco, soja, amandes ou avoine. Ex : far aux pruneaux au jus d’avoine, crêpes au jus de soja, pancakes au jus de châtaigne...

4. Les yaourts
On peut faire soi-même ses yaourts de jus de soja, sur le même principe que ceux au lait de vache.

5. Les préparations salées
On peut ajouter les jus végétaux dans les soupes ou purées : potimarron /noisette, carottes/ amandes, cresson/avoine... Pour les gratins, il est possible d’utiliser les « crèmes de soja ou amandes ». Les béchamels peuvent être réalisées avec du jus de soja.

Trousse de voyage : mes 5 incontournables

Mes 5 essentiels* pour une trousse d'été opérationnelle face à toutes les éventualités :

* Les informations délivrées sur ce blog ne remplacent pas l'avis de votre médecin en cas de troubles, et en particuliers en cas de troubles persistants et/ou de pathologies chroniques (cancer, diabète, maladies auto-immunes...).
Il est toujours recommandé de valider avec celui-ci l'utilisation de produits naturels.


  • Huile essentielle de menthe poivrée (Pranarom, Essenciagua, Valnet)

Afin de soulager les pieds échauffés et les jambes lourdes, on pourra mélanger 2 à 3 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée dans un peu d'huile végétale d'amande douce ou de noyau d'abricot, ou encore de gel d'aloé vera. On massera du bas vers le haut, de la plante des pieds vers les genoux. Effet fraîcheur garanti.

En cas de coup de fatigue ou de mal de tête, on mettra une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes (ATTENTION, loin des yeux).


  • Huile essentielle de lavande vraie (Pranarom, Essenciagua, Valnet)

Cette huile essentielle indispensable est très efficace comme répulsive afin d'éviter les piqûres d'insectes. Elle est également parfaite pour soigner les piqûres grâce à ses propriétés désinfectantes et apaisante.

En cas de problèmes de sommeil, on déposera 2 gouttes d'huile essentielle de lavande sur l'oreiller ou 5 gouttes à diffuser dans la chambre avant de se coucher.


  • Gel d'aloé vera (Lily of the Desert)

Très hydratant, il est idéal pour les peaux échauffées par le soleil d'été comme les légers coups de soleil car il aide à la régénération de l'épiderme. Pour augmenter l'efficacité, on pourra ajouter une goutte d'huile essentielle de lavande.



  • Essence de citron (Pranarom, Essenciagua, Valnet)


Contre les nausées induites par le voyage, on utilisera l'essence de citron. On pourra également utiliser cette essence merveilleuse pour faciliter la digestion des repas un peu trop riches... Polyvalente et non toxique, cette essence se révèle très efficace contre le mal des transports, les nausées, les insuffisances hépatiques et digestives.



  • Huile essentielle d'arbre à thé ou tea tree (Pranarom, Essenciagua, Valnet)


Pour une petite coupure ou une égratignure, déposer dessus une goutte d'huile essentielle d'arbre à thé et une goutte d'huile essentielle de lavande à appliquer directement dessus.

En cas de nez bouché, on appliquera une goutte d'huile essentielle d'arbre à thé sur les arêtes du nez.

Huiles végétales... alimentaires

Biologiques, vierges et de première pression à froid, les huiles végétales alimentaires sont de véritables "médicaments" au sens où l'entendaient les médecins de l'Antiquité. Médicaments car elles vont nous apporter des éléments vitaux et indispensables comme la vitamine F et des acides gras nécessaires à l'élaboration des prostaglandines.

Parmi les huiles végétales alimentaires, les huiles vierges représentent 10 à 15% du marché en France dont 5% pour la seule huile d'olive. Tout le reste est raffiné.

Pour votre santé, le choix des huiles alimentaires que vous utilisez est primordial. Votre naturopathe pourra vous guider parmi les différentes huiles végétales qui sont sur le marché. Choisir des produits alimentaires de qualité doit être une contante de la vie quotidienne.

Bien s'alimenter est un mode de vie, une attitude réfléchie.

La ration de corps gras doit être variée et comporter à la fois des lipides fluides comme les huiles et des lipides concrets comme les graisses, des acides gras saturés et des acides gras insaturés. Le tout doit être en juste proportion pour ne pas surcharger notre système hépatique. Le choix du naturopathe porte principalement sur les lipides d'origine végétale et plus précisément sur les huiles végétales.

Au sein de la cuisine, les huiles vont jouer de multiples rôles et tour à tour être utilisées à chaud ou à froid. Mais attention, votre naturopathe vous expliquera que l'on ne peut pas employer n'importe quelle huile indifféremment, mais tenir compte de certains facteurs tels que la température critique de 'l'huile, sa teneur en vitamines...

Pour les assaisonnements : l'huile crue
Dans ce cas toutes les huiles peuvent être utilisées mais pour notre santé, il est préférable de privilégier celles dont la richesse en acides gras polyinsaturés est élevée.
Huile d'olive AOC, huile de colza bio, huile de noisette vierge, et, l'huile de noix de temps à autre.

Pour les cuissons
Ici, le choix est plus restreint puisque celui-ci va être fonction de la température critique de l'huile, température qui ne devra jamais être dépassée. Les huiles végétales contenant des oméga-3 sont déconseillées car l'acide alpha-linolénique n'est pas stable.
En cocotte, on utilisera l'huile d'olive, l'huile de sésame ou l'huile de noisette.
A la poêle ou pour des cuissons plus longues, on utilisera l'huile d'olive extra-vierge.

Pour les fritures
Il est possible d'utiliser l'huile d'olive extra-vierge.

Magnésium

Le magnésium a un rôle primordial au sein de l'organisme : en effet, participe au fonctionnement de plus de 300 enzymes qui interviennent dans un très grand nombre de réactions et notamment, au niveau musculaire.

Les besoins journaliers pour un adulte sont d'environ 380 mg/jour, or, les apports alimentaires sont très fréquemment insuffisants. Les aliments courants intéressants nutritionnellement les plus riches en magnésium sont les amandes, noix, noisettes, les fruits et légumes secs, les crevettes roses, le riz complet... Plus le temps de cuisson des aliments à cuire est court et moins la température de cuisson est élevée, plus les vitamines et minéraux, donc le magnésium, des aliments sera préservé.

Certaines eaux minérales sont également riches en magnésium mais celui-ci ne sera probablement que très peu fixé. L'eau minérale sera plus intéressante par ce qu'elle emporte, plutôt que pour ce qu'elle apporte ; aussi, il est préférable d'utiliser une eau faiblement minéralisée.

Les carences en magnésium peuvent donner des crampes, les paupières qui sautent, des sensations de fatigue, de stress et d'hyperémotivité.